comment faire germer les pommes de terre

La germination des plants de pommes de terre

Provoquer la germination des plants avant la plantation permet de mieux réussir la culture de la pomme de terre. Les plants de pommes de terre sont parfois vendus déjà prégermés.

Comment procéder à la prégermination des pommes de terre  ?

La germination des pommes de terre hors-sol dure de 2 à 6 semaines et se fait entre janvier et avril.

Les tubercules de pomme de terre sont étalés dans une cagette habillée de papier journal  ou dans les alvéoles d’une boite à œufs ; ces pommes de terre ne doivent ni rouler ni se superposer. Lorsque les pommes de terre montrent déjà des débuts de germes, ceux-ci sont disposés vers le haut.

Les plants sont maintenus entre 12 et 15 °C et à la lumière. Trop au chaud, les germes sont fragiles ; s’ils n’ont pas assez de lumière, ils s’étiolent.

L’égermage du bourgeon apical : s’il n’y a qu’un œil en haut du tubercule qui évolue, celui-ci est ébourgeonné pour inhiber la dominance apicale : plusieurs bourgeons prendront alors le relais. L’égermage du bourgeon apical n’est pas toujours indispensable, car l’inhibition de la dominance apicale peut  avoir été déjà induite chez le producteur.

Chaque pomme de terre devra développer plusieurs germes courts, épais et robustes.

Prégermination des pommes de terre : un gain de temps, de fiabilité et de productivité

  • La prégermination fait gagner plusieurs semaines entre la plantation et la récolte : les pommes de terre sont plantées le plus précocement possible, mais généralement en avril, et de préférence dans une terre un peu réchauffée. La prégermination des plants est une manière de les hâter.
  • La germination est une période importante, mais délicate. La pomme de terre montre des difficultés à germer dans un sol froid : en pleine terre, les germes se développent lentement et sont sensibles à l’humidité printanière. Faire germer les tubercules avant de les planter facilite la culture de la pomme de terre.
  • L’inhibition de la dominance apicale induit la germination des bourgeons axillaires et la formation de plusieurs tiges au lieu d’une, donc améliore la récolte de pomme de terre.
  • La prégermination permet d’éliminer les plants déficients s’il y en a.

 

Laisser un commentaire

711 Views