La pomme de terre primeur

La pomme de terre primeur, vous amène dans un monde très vaste. Le principe est très simple, il s’agit de récolter les pommes de terre avant que la plante soit mûre. Ce mode de culture a toujours été très apprécié par les jardiniers et présente, il faut bien l’avouer de nombreux avantages. Nous allons vous expliquer pourquoi.

Pomme de terre primeur, qu’est ce que c’est?

La récolte avant maturité, implique que la peau entourant les tubercules ne soit pas complètement faite. Les pommes de terre primeurs sont donc facilement identifiables, car elles présentent un aspect peleux. Dans le commerce elle sont le plus souvent, de formes rondes et de petites tailles. En effet l’absence de peau les rends difficilement mècanisables et les tubercules allongées seraient souvent blessés. Dans votre jardin avec un arrachage manuel, vous n’aurez pas  cette question à vous poser.

Comment cultiver primeur dans votre jardin?

En France, les grands bassins de pommes de terre primeur, se situent dans les zones avec un hiver doux (bassin aquitain, côte atlantique, Bretagne  et côtes de la manche). Certains terroirs répondent très bien et proposent un produit d’une excellente qualité, très reconnue des gourmets et des gastronomes. Il s’agit principalement de l’île de ré, de Noirmoutier ou de la baie de Somme. Le succès commercial de la pomme de terre primeur vient de là. Ayant la capacité de planter tés tôt et bien avant les autres. Ils sont les premiers à pouvoir proposer ce produit.

Cependant il n’est pas du tout indispensable de cultiver dans ces terroirs pour faire des pommes de terre primeurs. Vous pouvez les faire ou vous le voulez. Le principe de culture et de préparation sont exactement les même que pour la pomme de terre de conservation. On entend souvent que le terroir s’exprime beaucoup plus avec la culture primeur. Une bonne raison de tenter l’expérience, qu’en pensez-vouz?

Les pièges à éviter

Je vous rappelle les deux critères les plus importants : La pré-germination des tubercules et la plantation dans un sol suffisamment réchauffé. Nous avons traités ces sujets dans les articles suivants : Planter les pommes de terre ou Faire germes les pommes de terre.

Le risque avec la culture primeur est de vouloir planter trop tôt dans des régions froides ou des terres blanches. Si vous souhaitez récolter vos premières pommes de terre au mois de juin, privilégier une plantation la deuxième quinzaine de Mars. Si vous souhaitez une récolte courant Juillet, vous planterez dans le courant du mois d’Avril.

Pour ceux qui sont qui sont équipés d’une serre, ou de tunnels. vous pouvez les utiliser. Vous pourrez alors planter 15 jours plus tôt que les dates de plantations traditionnelles de votre région. Cette approche vous permettra d’avoir la récolte la plus précoce possible. Les premières récoltées sont toujours empreintes, d’un sentiment très agréable qui mélange la gourmandise et la fierté, que je vous invite à tester.

Quelle variété de pommes de terre utiliser pour la culture primeur ?

Cela va peut-être vous surprendre, mais toutes les variétés de pommes de terre sont peuvent être utilisées primeur. Le principe est de récolter la pomme de terre avant la fin de son cycle. Néanmoins, le choix de la variété est primordiale pour ce mode de culture. Avoir l’objectif de cultiver primeur, implique souvent de récolter rapidement. C’est pour cela que l’on retrouve très souvent les pommes de terre les plus précoces. Les qualités culinaires sont aussi recherchées, il faut donc privilégier des variétés qui ont d’excellentes qualités gustatives. Les plantations précoces sont très exigeantes pour la plante. En effet, elle évolue dans un environnement et un climat plus hostile en début de culture. Lorsqu’elle est la plus fragile. Les nuits sont plus froides, le sol pas réchauffé et mal ressuyé. Il faut donc privilégier des variétés rustiques avec une installation rapide de la végétation.

Sirtema :

Cette variété très ancienne a été pendant très longtemps, la variété de référence dans les grands zones primeurs. Très précoce elle ne convient que dans les régions à climat très doux et sol léger. Son rendement est faible et des traitements sont nécessaires pour avoir une récolte correcte. La pomme de terre primeur doit beaucoup à cette variété. Elle est aujourd’hui un petit peu dépassée et mal adaptée aux attentes des jardiniers notamment sur les cultures raisonnées ou biologiques.

Osiris :

Cette variété très précoce est parfaitement adaptée. Elle est beaucoup cultivée sur l’île de Ré et dans la baie de Somme. Elle offrira un bon rendement et conviendra à vos préparations culinaires de l’été. Les grenailles de petites tailles sont idéales avec un peut de d’huile d’olive et de sels. Cette variété est très rustique et convient à la plupart des régions. Elle présent aussi l’avantage de faire un très bon rendement quand le cycle est fait en entier. Une variété polyvalente et facile à cultiver.

Angélique

Cette variété à chair ferme est l’une des plus précoces. La tubérisation est très rapide et abondante. Vous pouvez récolter très vite (70 jours) de nombreux tubercules de belles tailles. La variété de pomme de terre angélique est idéalement pour les salades et la cuisson vapeur.

Jeannette

Cette variété est très précoce avec la peau fine et orangée. Elle présente les caractéristiques idéales pour la culture primeur. C’est une fille de charlotte, les qualités culinaires sont remarquables.

Vitabella

Cette variété st à privilégier pour une culture Biologique ou si vous êtes jardiniers débutants. C’est une variété très tolérante au mildiou, la récolte est donc facile à obtenir.

Il existe beaucoup d’autres variétés adaptées. n’hésitez pas à nous partager vos expériences et proposer vos suggestions. Voici une recette idéale.

Un dernier mot

Il faut aussi préciser, que la culture primeur est une bonne alternative pour une approche eco-responsable de la culture de la pomme de terre. La récolte précoce réduit le temps d’expositions aux principales maladies ou ravageurs. C’est un moyen de lutte efficace contre le mildiou, le taupin ou le doryphore. Le besoin en engrais est lui aussi plus faible et votre potager pourra être disponible plus rapidement pour une éventuelle autre culture.

Les pommes de terres primeurs n’ayant pas de peau, leurs conservations est au maximum de quelques jours. Nous vous conseillons d’arracher les pommes de terre au fur et à mesure de votre consommation. Quoi de plus naturel que d’aller chercher ses pommes de terre, à la demande dans le jardin? Cette expérience exceptionnelle vous procurera un extraordinaire sentiment de liberté et vous le verrez, ce sont vos pommes de terre qui seront les meilleurs !

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

750 Views